Blog Single

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra

On est heureux d’accueillir pour la première fois Emir Kusturica et son No Smoking Orchestra, car si on aime depuis toujours le cinéaste et son univers poétique et foutraque, on aime également la folie qu’il déploie avec ses compères.
Tout ce qui sert à danser et faire la fête est bienvenu : valse country, cuivres et fanfares gitanes, musette, marches turques, sample techno, punk-rock, rythmes sud-américains, danse Kolo serbe… Emir Kusturica a baptisé́ ce joyeux bordel, truculent, frénétique et imprévisible, la «Unza unza» musique.

Maintes fois recomposé à l’image des Balkans, et même censuré par le pouvoir de Tito pour leurs textes contestataires, « Zabranjeno Pusenje » (leur nom d’origine) a puisé dans ses racines locales pour proposer ce généreux mélange rock, punk, folklorique et manouche.

Encore jeune mais prometteur metteur en scène, Emir Kusturica rejoint le groupe en 1986 d’abord comme bassiste.
Entre sa multitude de projets, Emir Kusturica nous fait le plaisir de reprendre sa guitare, et de rejoindre ce joyeux bazar, faussement désorganisé, autour de musiciens hors pairs.
C’est déguisé en guérilleros mexicains tendance zapatistes, affublé de sombreros, de cartouchières et de moustaches, que le groupe de Belgrade viendra présenter leur nouveau spectacle suite à la sortie du nouvel album « Corps Diplomatique ».