RENCONTRES

RENCONTRES, CONFÉRENCES & EXPOSITIONS

CONFÉRENCE AVEC WILLIAM ACKER

William Acker est juriste et issu des communautés dites des « gens du voyage ». Depuis 2019, il mène et participe à plusieurs projets de recherche en lien avec les politiques publiques d’accueil des gens du voyage, la lutte contre l’antitsiganisme (la voix des Rroms et ERGO Network) et la documentation des pratiques professionnelles des femmes d’origine romani (Mucem). En 2021, il publie le livre intitulé “où sont les “gens du voyage” » ?” dans lequel il fait l’inventaire critique des aires d’accueil. Le festival a le plaisir de l’accueillir pour la première fois afin de vous proposer un temps d’échange autour de ce sujet.

Samedi 29 avril à 14h30 à la Salle des fêtes de Seissan. Entrée libre et gratuite

CONFÉRENCE ROJAZE

“Comment accompagner les jeunes musiciens roms pour qu’ils puissent se développer en Europe et à l’international ? ” par Simeon Atanasov, fils d’Esma Redzepova et manageur de Esma’s band next generation.

Samedi 29 avril à 16h30 à la médiathèque
de Seissan. Entrée libre
et gratuite

CONFÉRENCE ALMA GITANA

Présentation du projet photographique de Jordi Oliver “Alma Gitan : l’héritage d’Ouest en Est” à travers lequel il a souhaité photographier la musique du peuple gitan. Pour l’occasion Jordi Oliver sera accompagné de la danseuse espagnole Paula Almenara.

Dimanche 30 avril à 15h à la salle des fêtes de Seissan. Entrée libre et gratuite

EXPOSITIONS

MÉMOIRES TSIGANES

Cette exposition est composée d’une sélection de photographies couleur réalisées entre 1920 et 1990. Les thèmes principaux en sont : la vie quotidienne des Roms en région parisienne, les Manouches en France, les métiers traditionnels, les mariages, l’habitat et le voyage, les Tsiganes à travers l’Europe, la lutte pour la reconnaissance du génocide… Des textes (dont deux poèmes en version bilingue français-Romani), extraits d’ouvrages de Matéo Maximoff accompagnent les photographies. Cette exposition, conçue et réalisée par sa fille, Nouka, est une première car Matéo Maximoff a été le seul Tsigane au monde à avoir photographié les siens, inlassablement pendant plus de quarante ans.

Du samedi 29 au dimanche 30 avril
Lieu : Village culturel

ALMA GITANA

Je voulais photographier la musique qui unit les pays et les siècles : la musique du peuple gitan. Ce projet entend documenter la vie et la migration des musiciens gitans depuis l’Andalousie jusqu’au Rajastan en passant par la France, l’Italie, la Roumanie, les Balkans, la Grèce, la Turquie et l’Inde. Ce projet tente de capter l’essence de la culture gitane grâce à un voyage dans l’espace et le temps, grâce à la culture et surtout grâce à la musique comme moyen d’expression, héritage historique, lien identitaire des plus forts dans ce groupe ethnique. Depuis l’Andalousie jusqu’aux origines du Rajastan au Xème siècle.

Du samedi 29 au dimanche 30 avril
Lieu : Village culturel